Comment bien réaliser les fondations d’une maison ? - Bollini
50934
post-template-default,single,single-post,postid-50934,single-format-standard,edgt-core-1.1.2,ajax_fade,page_not_loaded,,vigor child-child-ver-1.0.0,vigor-ver-1.10, vertical_menu_with_scroll,smooth_scroll,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive
Construction - fondations

Comment bien réaliser les fondations d’une maison ?

Nous savons chez Bollini que nos clients s’impliquent totalement dans la construction de leur future habitation. C’est pourquoi nous allons vous présenter, au fur et à mesure de nos parutions, quelques grandes étapes de la construction de maisons individuelles à différents stades. Nous commençons par la base : les fondations. Celles-ci font partie des travaux les plus importants et nécessitent une grande préparation. Ce sont elles qui assurent le maintien et la stabilité de l’édifice ; elles doivent donc faire l’objet d’une attention de chaque instant.

 

Etude géotechnique du terrain

Avant toute construction, une étude géotechnique du terrain doit être effectuée par un expert. Il analyse la nature du sol et peut déterminer ainsi quel type de fondations est nécessaire pour chaque logement.

 

Le Terrassement

Une fois l’étude géotechnique validée, une préparation du terrain est nécessaire. C’est l’étape du terrassement, qui consiste à aménager le sol en déplaçant la terre pour préparer les étapes suivantes. On procède à l’aide d’une pelleteuse qui creuse les tranchées fondations. Une tranchée de maison individuelle doit être d’une profondeur d’au moins 60 cm et une largeur d’au minimum 50 cm, en fonction du terrain (calcaire, terrain meuble ou compact, alluvions, etc.). La profondeur de la tranchée est systématiquement vérifiée à l’aide d’un niveau laser.

 

Le Ferraillage

Une fois les fondations creusées, c’est au tour du ferraillage. Avant de couler du béton armé, des soutiens de métal doivent être posés. Des cales en bois sont disposées tous les 2 mètres, au fond de la tranchée pour que la structure ne soit pas en contact avec le sol. Les supports de fondation sont placés directement dans les tranchées à l’aide d’armatures de liaison. Touts les éléments sont fixés entre eux à l’aide fil de fer, de manière à ce qu’ils ne se désolidarisent pas lorsque le béton sera coulé. Des attentes verticales sont posées à l’emplacement des futurs poteaux.

 

Le Béton

Dernière étape, celle du béton. Celui-ci est soigneusement coulé dans les fondations afin d’englober l’ensemble des armatures, excepté les attentes verticales. Il doit être versé de manière uniforme afin de recouvrir toutes les fondations. Un calcul est réalisé pour déterminer la quantité exacte de matériau nécessaire, car celui-ci doit être coulé en une seule fois en commençant par un angle et étalé immédiatement pour éviter qu’il ne sèche. Vient ensuite l’égalisation de toute la surface qui doit sécher durant une dizaine de jours avant de continuer la construction.

 

Les fondations sont maintenant prêtes à accueillir le reste de la construction.

No Comments

Post a Comment