Comment construire une terrasse en béton ? - Bollini
50949
single,single-post,postid-50949,single-format-standard,edgt-core-1.1.2,ajax_fade,page_not_loaded,,vigor child-child-ver-1.0.0,vigor-ver-1.10, vertical_menu_with_scroll,smooth_scroll,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive
comment construire sa terrasse en béton

Comment construire une terrasse en béton ?

Alors que l’hiver est doucement en train de faire ses valises et que les premiers signes de redoux se font ressentir, une envie soudaine d’extérieur vous saisit. Quoi de plus agréable que de s’imaginer prendre le soleil sur sa propre terrasse ? 

Dans ce billet, on vous dit tout sur l’art et la manière de construire une terrasse en béton pour profiter du moindre rayon de soleil !

 

La construction d’une terrasse ne se résume pas à couler une dalle et à la laisser sécher. Cela nécessite des préparations spécifiques et beaucoup de professionnalisme. Bollini vous détaille ici les principales étapes.

 

Creuser les fondations

Une terrasse aussi a besoin de fondations. La surface est d’abord délimitée à l’aide de piquets et de cordeaux. Reportez-vous à notre article précédent qui traite de ce sujet. Pour recevoir une dalle, le sol doit être stable et imperméable aux infiltrations d’eaux. En plus du trou prévu pour le coffrage, il vous faudra creuser 25 cm supplémentaires pour réaliser la couche d’étanchéité. Pour ce faire, il vous faudra dérouler au fond un feutre spécial sur lequel vous disposerez un lit de pierres de 15 cm que vous recouvrerez de gravier et sable.

 

Réaliser le coffrage

Les planches de coffrage (planches en épicéa de 20 à 25 mm d’épaisseur) sont disposées droites sur les rebords du trou. Leur hauteur doit correspondre à celle de la dalle béton hors revêtement, soit 20 à 25 cm. Elles sont calées avec des piquets en respectant une pente en escalier de 2 cm par mètre en direction du jardin, pour assurer un bon écoulement de l’eau. Le long de la maison, un joint de dilatation (indispensable) est inséré à l’aide d’une bande de polystyrène épaisse de 10 mm, pour éviter que la dalle ne se lézarde avec les variations de température. Pour obtenir une bonne assise tout en assurant un fond drainant, un « hérisson » de tout-venant est réalisé avec des cailloux, briques ou pierres concassées. La surface est égalisée, puis stabilisée avec un mélange de sable et de gravillons qui seront compactés à la dameuse.

 

Couler la chape de béton

Dans un premier temps, un film plastique (polyane) qui empêche les remontées d’humidité est étalé, puis une première couche de béton de 3 à 4 cm d’épaisseur est coulée. Le treillis d’armature est posé par-dessus, en l’arrêtant à 4 ou 5 cm des planches de coffrage. La dernière couche de béton est ensuite coulée dans un deuxième temps. Pour bien niveler la dalle, le béton est tiré à la règle de maçon en appui sur les planches de coffrage. Si la surface à couler est grande, des joints de dilatation sont insérés tous les 15m² environ.

Une petite semaine de séchage est nécessaire pour passer au décoffrage. Ce n’est qu’un bon mois plus tard que la terrasse peut être habillée. La dalle brute est apte à recevoir un carrelage, un dallage en pierre naturelle ou reconstituée…

 

Vous voilà avec une belle terrasse pour profiter du soleil en été.

 

 

 

 

 

No Comments

Post a Comment